• Les mille et une vies de Billy Milligan

    Les mille et une vies de Billy Milligan

    Titre : Les mille et une vies de Billy Milligan
    Auteur : Daniel Keyes
    Editeur : Le livre de poche
    Nombre de page : 636 pages
    Prix : 7.6€

    Résumé :

    La police de l'Ohio arrête l'auteur présumé de plusieurs viols de jeunes femmes et croit résoudre un cas facile : les victimes le reconnaissent formellement et celui-ci possède chez lui la totalité de ce qui leur a été volé. Il nie pourtant farouchement. Son comportement étrange amène ses avocats à demander une expertise. On découvre qu'il possède une personnalité multiple. Les 1001 vies de Billy Milligan retrace un cas unique - et rigoureusement authentique - dans l’histoire de la psychiatrie : celui d’un jeune américain souffrant d’un syndrome de personnalité multiple à la fin des années 70.

    Mon avis :

    J’ai lu ce livre dans le cadre d’une lecture commune sur le forum Break a Book et franchement, je ne regrette pas de l’avoir lu, ni acheté et je pense d’ailleurs le relire tellement ce qui est écrit m’a bouleversé. Je pense qu’il s’agit d’un des rares livres qui est resté le moins longtemps dans ma PAL, l’ayant acheté peut avant le début de la lecture commune : elle devait débuter fin juillet, je l’ai donc acheté ce mois-ci, et je l’ai commencé au mois d’août.

    Etant donné que ce livre se base sur des faits réels, il est assez difficile pour moi d’écrire mon avis. William Stanley Milligan est arrêté pour trois viols, il est reconnu par les victimes, mais lorsque son avocates commis d’office le soumet à une expertise psychologique, il s’avère difficile de ne pas croire la sincérité de Billy lors de ses différents changements de personnalité.  Après les incarcérations et l’internement dans plusieurs centres psychiatriques nous pouvons constater par nous-même que Billy va de mieux en mieux : il accepte et commence à comprendre son trouble de la personnalité multiple. Tout cela se passe sur plusieurs mois, bien évidemment, on se doute bien que ce n’est pas en une semaine que tout vas se régler, mais le récit avance vite mais avec les détails qu’il nous faut pour comprendre l’avancer de Billy dans les différents lieux qu’il occupe. Petit à petit grâce à l’aide des médecins, du personnel des établissements et de l’auteur, Billy commence à se reconstruire.

    Très vite, on en vient à oublier les raisons pour lesquelles il a été inculpé pour se focaliser sur ce qu’il a vécu, car la vie de Billy n’a pas été tendre. Le Billy d’origine de même que chacune de ses personnalités lorsqu’elles étaient en avant souffrait de perte de mémoire, pas de l’amnésie comme on l’entend, je m’explique : chaque fois qu’en personnalité faisait surface, ou que Billy était conscient, tous les autres ne savaient pas combien de temps s’écoulaient entre chacune de leur apparitions, quelques minutes ? Quelques heures ? Peut-être même plusieurs jours ! De plus, lui-même ou ses autres personnalités pouvaient agir sans que les autres en ait conscience ni se rappeler des actions faites. Imaginez, tout d’un coup vous émerger d’une sorte de sommeil et vous vous rendez-compte que vous ne savez ni l’heure, ni le jour d’où nous sommes que l’on vous dit que vous avez fait une chose (je prends des choses simples comme : le repas, un dessin etc) mais vous n’en garder aucun souvenir, très vite ce genre de situation, si elle est répétitive peut rendre n’importe qui dans un état de grand stress (pour alléger mes mots). Bref, Billy a une vie très aléatoire. Cependant, ses pertes de temps ne sont pas les seules choses qui aurait pu entraîner cette dissociation : les violences, les maltraitances qu’il a vécu, c’est l’ensemble de tous cela qui à petit à petit commencer à fragmenter son esprit et ainsi faire naître ses différents habitants de son esprit.

    C’est vrai, les actes que certaines de ses personnalités ont commis sont mal, mais malgré tout, je n’ai pas pu m’empêcher d’éprouver de la compassion pour cet homme et de la colère envers ce qui lui arrive.

    Il y a d’abord les persécutions : le médecin qui a le faire progresser pour qu’il accepte son état, ses autres habitants et réussir à fusionner ses différentes personnalités, il s’est fait harceler et menacer par les habitants de la ville et admettons –le : par l’état même ! Cet homme qui faisait juste son travail a dû en voir des vertes et des pas mûres dans sa vie et j’espère que tout ça ne l’a pas trop affecté car il mérite qu’on l’applaudisse pour le temps, le travail et l’altruisme qu’il a fourni pour aider Billy !  

    Ensuite, il y a eu la presse et les personnages politiques influant de l’époque qui n’ont vraiment pas arrangé les choses, bien au contraire. Je comprends qu’il faille défendre la population face aux individus dangereux, mais maintenant que j’ai lu ce livre, je me rend compte à quel point les gens peuvent être injuste, ce pauvre gars voulait sincèrement être soigné et pouvoir s’intégré au sein de la population et être un homme comme les autres, mais personne (mise à part les médecins, ses avocats et le personnel médical) ne lui a laisser sa chance.

    J’ai aussi été mise hors de moi par le comportement des médecins et du personnel médical de l’institut de Lima ou Billy a finalement été transférer. Déjà, les patients étaient parqués comme des animaux, maltraité et menacé d’être privé de leur droit. De plus, malgré l’injonction de la cours leur ordonnant de soigné Billy pour un trouble de personnalité multiple, ils s’obstinaient à le traiter pour tout autre chose et dont les effets étaient complètement contraire par rapport aux effets sur l’état de Billy, alors tout s’est dégrader très vite.

    A côté de cette histoire, il  y aussi la façon dont l’auteur à retranscrit tout ça, tout était très clair et j’ai très vite été plongé dans ce récit. En refermant le livre, je me suis retrouvé avec un sentiment très mitigé, des larmes aux bords des yeux et ce sentiment d’injustice qui ne me quittait pas.

    Je ne pense pas que mon avis puisse aider à savoir s’il s’agirait d’un livre qui vous plairait ou non, mais je pense que vous devriez le lire pour vous faire votre propre opinion et ne serait-ce que pour connaître les faits. Ce que je peux vous affirmer, c’est qu’après la lecture de ce livre vous n’en ressortirais pas indemne et peut-être pas avec la même vision du monde.

    Les mille et une vies de Billy Milligan

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Lundi 6 Octobre 2014 à 08:07
    Caro VerdeLivre

    Je ne connaissais pas du tout ce titre mais c'est totalement ce que je veux! Le thème des personnalités multiples, je prends d'office, c'est fascinant.
    Il est disponible à la bibliothèque donc je me le note sur ma liste, et j'en profite pour te dire qu'il y a un autre titre qui s'intitule Les mille et une guerres de Billy Milligan, une suite peut-être?
    Bisous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :