• Les aspirantes

    Les aspirantes

    Titre : BIO S.E Les Aspirantes
    L'examen Médical
    Auteur : Annie May
    Editeur : Les Chemins Obscurs
    Nombre de pages : 38 pages
    Ebook

    Synopsis

     
    En 2095, les manipulations génétiques ont créé des monstres énormes qui déciment les campagnes et menacent l'agriculture. Pour se protéger, l'humanité ne peut compter que sur un escadron de femmes d'élite qui pilotent d'énormes robots à l'aide de leur pouvoir sexuel. Stella aspire à être l'une d'elle, mais elle devra d'abord subir un examen médical particulièrement humiliant.



    Mon avis


    Je remercie le forum « Have a Break, Have a Book » et les éditions Les Chemins Obscurs pour ce partenariat pour m'avoir fait découvrir le début de ce qui semblerait être une série des plus attrayante.
     
    En 2095, Stella, une jeune femme dont le rêve est d'être pilote d'escadron doit se soumettre à un examen médical humiliant avant de le devenir. Entre les regards des autres et les attouchements, les motivations de notre héroïne et sa volonté seront mis à rude épreuve, de même que ses désirs et son plaisir.
     
    Dans ce premier épisode, nous rencontrons plusieurs personnages. En premier lieu, il y a évidemment Stella, jeune métisse complexant sur son physique qui semble être pourtant très plantureux, et notemment sur sa poitrine très volumineuse. Au fur et à mesure que l'histoire avance, on peut remarquer que les humiliations qu'elle subit sont aussi la base du plaisir qu'elle ressent. Ensuite, il y a Clara, une autre jeune femme venant pour l'examen médical avec qui Stella se lie très vite, je pense que si celle-ci et notre héroïne sont retenu, une jolie petite histoire en découlera. Il y a aussi trois autres aspirantes, mais même en sachant qu'elles étaient la, je n'ai pas tant que ça été marqué par leurs présences, je ne me souviens d'ailleurs que du nom d'une d'entre elles : Daisie (je ne suis même pas sur de la façon dont l'auteure à choisie l'écriture de ce prénom).
    Il y a aussi la sergente et l'infirmière, autant la première m'énerve par ses remarques humiliante, autant j'aime la seconde pour sa douceur et -ce que je qualifierais- l'empathie dont elle fait preuve envers les futurs aspirantes.
     
    Annie May a un style très fluide qui fait que l'histoire se lit très vite. Cet épisode est certes cours mais néanmoins très intéressant et éveil la curiosité sur ce qui se passera dans les prochaines aventures. Les scènes érotiques sont légère et douce, l'excitation que ressent Stella m'a toucher au point que je me suis sentie lier à elle, je suis parvenue très facilement à m'imaginer en tant que Stella. Les humiliations, même si elles sont excitantes, reste pour moi dans le domaine du fantasme et m'ont permis de me faire mon propre téléfilm grâce à mon imagination, cependant il s'agit de quelque chose, qui dans ma vie réel ne donnerais pas du tout le même final.
     
    Nous avons ici, une petite histoire très sympa, dans une style léger et fluide que j'ai adorée. J'ai hâte de lire le second épisode pour voir ce que vont devenir Stella et Clara. J'espère sincèrement pouvoir lire la suite de ces aventures et convie tout le monde à la lecture de ces nouvelles.

     

    Les aspirantes

    Titre : BIO S.E Les aspirantes
    E2 La fiancée d'Orion
    Auteur : Annie May
    Editeur : Les chemins obscurs
    Nombre de pages : 34 pages
    Ebook  

    Synopsis

     
     
    Pas de répit pour la pauvre Stella! Elle n'a pas encore reçu son uniforme qu'un soldat lui fait une proposition assez directe. Et quand elle arrive enfin à se mettre quelque chose sur le dos, elle est tout de suite mise à l'épreuve. La terrible sergente Aki Rhys lui présente Orion, un monstre énorme couvert de plaques de métal et à l'énergie sexuelle presque infinie.

    Mon avis


    Je remercie le forum Have a Break, Have a Book et les éditions Les Chemins Obscurs pour ce partenariat qui m'a permis de continuer cette sympathique série.

    Nous sommes toujours dans le camp où Stella, une jeune femme, décide de s'inscrire dans l'espoir de devenir pilote. Après les humiliations de l'examen médical et de la tonte, la jeune femme n'est pas au bout de ses peines, elle doit désormais faire une démonstration avec un converti nommé Orion. Cependant, la démonstration tourne mal (plus pour l'académie que pour Stella qui y a pris du plaisir) et elle finit à l'infirmerie où elle a un petit entretien avec le colonel qui se confond en excuses pour ce qu'elle subit. Puis de retour dans les dortoirs, en pleine nuit elle rejoint Martin, le magasinier avec qui elle prend un peu de bon temps.

    Dans ce second épisode des aventures de Stella, on découvre un peu plus l'académie. Le moment où les nouvelles recrues sont choisies semble être un événement très important et à ne pas manquer. Et oui, toutes les personnes qui travaillent à l'académie ont les yeux rivés sur notre petit groupe de demoiselles. Evidemment le côté humiliant des scènes est flagrant, se balader complètement nue pour aller récupéré son uniforme, il y a de quoi. Je trouve que l'auteure a vraiment su mettre la honte et l'excitation de Stella de même que sa curiosité en avant. Même si l'histoire est à la troisième personne, je me sentais comme étant Stella, je ressentais ses émotions, son excitation, son désir, ses peurs, sa honte, tout.

    Nous connaissons aussi dans ce volume, le nom du magasinier : le tondeur du premier tome, il s'appelle Martin, et je pense qu'il est possible qu'on voit émerger une petite histoire d'amour entre lui et Stella, car il le dit lui-même, il a tout de suite été attiré par elle, et trouve qu'elle est la plus attirante et la plus belle du groupe.
    Il y a aussi le convertis Orion, j'ai trouvé la démonstration à la fois comique est excitante. Je m'explique, si j'ai trouvé drôle cette scène, c'est parce que j'avais l'impression d'être devant le stéréotype du hentaï : les tentacules, le pistil, la fille qui a droit à de multiples orgasmes, et j'en passe. Malgré ce trait commun, j'ai aussi beaucoup aimé, je sentais l'excitation monter petit à petit jusqu'à en avoir réellement envie, au point que mon cher et tendre le ressentait, c'était une sensation quasiment palpable.

    Annie May continue donc de me séduire avec sa plume et son style érotique particulier. Un genre mélangeant l'excitation du lecteur avec celui des personnages et la science-fiction. Je peux vous assurer que j'ai hâte de lire la suite de cette série qui ne me laisse pas de marbre, bien loin de là.
    C'est donc de même que pour le premier volume : un coup de cœur. Je souhaite très bonne continuation à l'auteure et croise les doigts pour que la suite des histoires de Stella soit tout aussi envoûtante !

     

    Les aspirantes

    Les aspirantes

    Les aspirantes

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :